Utiliser des techniques de séduction pour réussir son entretien

Author: Romain | Category: Emploie | Tags:

Utiliser les techniques de séduction pour réussir votre entretien d’embauche. Si vous faites la moue, alors vous n’avez pas encore compris que le recrutement n’est en réalité qu’une opération de séduction. Dans un sens comme dans l’autre d’ailleurs. En effet, dans certaines filières, les employeurs sont bien obligés de faire les yeux doux à leurs futurs collaborateurs pour les convaincre de mettre leurs compétences à leur service. Cependant, faites attention à quelles techniques employer pour séduire votre recruteur.

Comment séduire son recruteur

Comme dans tout jeu de séduction, le but au moment du recrutement est de faire ressortir le meilleur de votre personnalité pour coller aux attentes de l’autre partie. Et aussi, tout comme dans un jeu de séduction amoureux, il s’agit de créer une alchimie entre le recruteur (un homme ou une femme) et vous en utilisant des codes universels de séduction :
Dès les premières secondes : votre opération séduction commence dès votre entrée dans les locaux de l’entreprise. Une fois encore, comme c’est le cas pour toute opération séduction, les premières impressions sont les plus importantes. Pour cela vous vous mettrez sur votre 31 comme pour votre premier rendez-vous, en gardant à l’esprit qu’il s’agit bien cette fois, non pas de votre amoureuse, mais d’un recruteur, qui au passage peut se trouver être une femme. Zéro faute de goût donc à ce niveau. Ensuite, souriez sincèrement à tous ceux que vous croiserez, c’est une preuve d’ouverture et un sésame bien utile quelques fois. Enfin, soignez votre contact physique. Votre premier contact avec votre recruteur sera certainement la poignée de main. Si vous avez affaire à un homme, une poignée de main ferme (sans être douloureuse toutefois) est signe de confiance en soi.
Soignez votre langage corporel durant l’entretien : vous voilà de plein pied dans votre opération séduction. Le body language est sans doute la technique la plus flagrante de séduction, même si elle peut se faire très discrète quand on la maitrise parfaitement. Une fois que vous êtes invité à prendre siège, assoyez-vous droit, vos mains sur la table ou sur vos jambes, sans croiser les doigts. Par ailleurs, ne fuyez pas du regard, garder le contact visuel avec votre recruteur prouve que vous avez confiance en vous et êtes sincère dans vos réponses.

À la fin de l’entretien : c’est probablement le seul moment de l’entretien où vous pouvez vous laisser aller à prendre quelques risques. Fin d’entretien oblige, votre recruteur voudra certainement faire retomber la tension, ce sera donc l’occasion où jamais pour le (ou la) « draguer ». Avec un sourire charmeur, gardez de la bonne humeur quelque soit la tournure prise entre temps par l’entretien.

De la mesure toutefois

En effet, si vous vous lancer dans une « vraie » opération séduction avec votre recruteur, vous risquez gros. En réalité, vous pourrez dire adieu au poste convoité si votre recruteur se rend compte de votre jeu. Toutes les techniques de séduction s’accommodent très bien avec discrétion, c’est d’ailleurs à ce moment-là qu’elles sont les plus efficaces.

Sorry, the comment form is closed at this time.